17.11.08

Liberté religieuse en danger en France dans les campagnes. Lapidation de chrétiens

"Ils seraient cinq suspects, âgés d'entre 9 et 14 ans, à avoir arrosé de galets l'église située rue du Pré-de-l'Âne pendant plusieurs minutes. Selon un témoin, les cailloux avaient été ramassés sur un chantier voisin. Ils ont été lancés en direction de quelques jeunes qui terminaient une séance d'aumônerie, et se trouvaient dans la cour. La responsable de l'activité les a aussitôt fait rentrer à l'intérieur de l'église. Plus tard, l'un des adolescents pris pour cible indiquera avoir vu une pierre lui frôler la tête."

http://www.ledauphine.com/faits-divers-plusieurs-jeunes-vises-hier-caillasses-a-la-sortie-de-l-eglisechambe-@/index.jspz?article=73087&chaine=85

C'est ainsi que Le Dauphiné relate la lapidation de jeunes chrétiens sortant d'une séance de catéchisme. Ce n'est pas à Kaboul, c'est à l'église saint François d'Assises à Chambéry le haut.

Cette lapidation faite par des jeunes dont les parents savent qu'ils ne seront pas poursuivis et ne seront pas punis dans un pays chrétien n'émeut pas la Ligue des droits de l'homme, ni sos racisme et les autres associations d'hypocrites.

Car contrairement à ce qu'écrit le Dauphiné, il ne s'agit pas de "faits divers", mais d'un attentat contre la liberté religieuse, le pivot des droits de l'homme.

2 commentaires:

Marie a dit…

Attentat contre la liberté religieuse ? Moi je dirais plutôt opération punitive contre des infidèles :-))) A mon avis nous n'en sommes qu'au début. Nous ferions mieux de nous convertir maintenant. :-)

Denis Merlin a dit…

Subjectivement, il s'agit d'une opération punitive contre des infidèles. Objectivement, il s'agit d'un attentat à la liberté religieuse.