31.10.08

Sarkozy et la poupée vaudou

Un avocat explique sous ce lien pourquoi la poupée de Sarkozy aurait dû être interdite pour exploitation commerciale non autorisée de l'image d'une personne.

Il n'écrit qu'en positiviste sans référence aux droits humains. Il fait une distinction indue entre les Very important personnality (VIP) et les autres. Alors qu'il s'agit d'un droit humain valable pour tous. Il ne devrait pas y avoir de jurisprudence variable sur les droits humains essentiels.

D'un autre côté, le juge des référés s'est risqué à prétendre que "nul ne peut prendre au sérieux ce procédé et croire qu'il prônerait un culte vaudou tel que pratiqué dans les Antilles ". Pourquoi donc ?

Le juge n'a aucune compétence religieuse pour décider que ce livre-coffret avec poupée, ne prône pas du vaudou, qui l'a fait juge des pratiques vaudou ?

Le juge ne peut imposer son opinion puisque des gens le prennent au sérieux, le procédé doit être pris au sérieux, même si le commerçant indélicat prend la précaution de prétendre qu'il s'agit d'une plaisanterie. Et si certain le prennent au sérieux, qui garantit qu'il n'y a pas de rapport avec les pratiques Vaudou ?

Enfin, l'image de tout homme ne peut faire l'objet de piqûres, de mauvais traitement avec intention de nuire, car c'est contraire à la dignité humaine. Je rejoins et soutiens ici l'argumentation de maître Hertzog qui a conclu que cette poupée livrée avec épingles était contraire à la dignité de l'homme.

Toute image humaine doit être traitée avec respect en raison de la dignité de la personne qu'elle représente.

2 commentaires:

Marie a dit…

Kéline parle de ça sur son blog aussi aujourd'hui. Vous devriez aller lui mettre un petit com :-))

Je trouve cette idée de poupée vaudou répugnante mais le type qui l'a créée a trouvé un bon filon puisque ça permet aux haineux d'exprimer leur haine sous couvert d'humour. C'est malsain mais les humains sont comme ça. Je trouve donc que Sarkozy n'aurait pas dû saisir la soi-disant justice.

Denis Merlin a dit…

Sûr, chère Marie, que ce type se fait beaucoup d'argent avec son idée "répugante" comme vous le soulignez à juste titre.