5.10.08

Le fanatisme frappe, Rouillan

http://fr.altermedia.info/images/medium_dimanche7.jpg

Ici vous pourrez voir une partie des résultats de l'action révolutionnaire des amis de Besancenot.

Car l'assassinat voici ce qu'écrit wikipedia concernant la grâce dont Rouillan avait bénéficié en 1980

"Cette cellule [Action directe] s'engage alors dans une série d'actions violentes qui commence en 1982 par l'assassinat de Gabriel Chahine (indicateur de police responsable de l'arrestation de 1980) et culminera avec l'assassinat de l'ingénieur général René Audran en 1985 ainsi que celui du PDG de Renault Georges Besse en 1986."

Il s'agit de George Besse, père de cinq enfants, rentrant chez lui. Il a eu la malchance de rencontrer un fou fanatique, chauffé à blanc par la propagande marxiste et collaborateur des islamistes de l'ayatollah Khomeiny.

"Selon Dominique Lorentz, qui s'appuie en particulier sur Roland Jacquard, Action Directe, qui accepta la paternité de l'assassinat de Besse, était lié aux FARLréf. à confirmer : , toutes organisations qui « agissaient en l'occurrence pour le compte de la République islamique, au même titre que le Jihad islamique et le Hezbollah » [17]. Ces informations, provenant des services de renseignement antiterroristes français, sont mises en doute par d'autre personnes, qui soulignent le paradoxe consistant à voir un groupe d'inspiration autonome et maxiste-léniniste à appuyer le « régime des mollahs »."

* FARL = Fraction armée révolutionnaire libanaise de George Ibrahim Abdallah


"En 1981, après la mise en service de l'usine Eurodif, l'Iran réclame 10 % de la production d'uranium enrichi auquel ils ont contractuellement droit, ce que la France refuse. De 1981 à 1991, le régime des mollahs est soupçonné d'avoir perpétré plusieurs assassinats, prises d’otages et attentats meurtriers : probablement des centaines de Français ont payé de leur vie avant que la France et l’Iran ne règlent le contentieux Eurodif[12][13]."


http://fr.wikipedia.org/wiki/Eurodif

George Besse était le fondateur d'Eurodif. George Ibrahim Abdallah purgeait toujours (en 2007) sa peine de prison à perpétuité. Il avait été arrêté en 1984, alors que Rouilla n'a été arrêté qu'en janvier 1987 : pourquoi avait-il été libéré quand Abdallah reste en prison ?

3 commentaires:

Marie a dit…

Je trouve ça plutôt terrifiant (que le petit facteur soutienne un tueur).

Avez-vous lu l'article d'Alexandre Adler qui mentionne ce fait, sur Le Figaro?

Enzo a dit…

Lier l'assassinat de Besse à l'islamime est un parfait contresens. Petite question piège, Monsieur Merlin : George Besse et le général Audran ont tous les deux un point commun sur le plan professionnel... lequel ???

Quand vous aurez cette réponse, vous saurez QUI était derrière Rouillan...

Denis Merlin a dit…

Ce n'est pas moi, qui lie islamisme, Iran, Eurodif et l'assassinat de G. Besse, c'est wikipedia.

Vu vos présupposés hasardeux, je vous rappelle que Besse et Audran étaient des hauts fonctionnaires supposés être des "ennemis de classe" de Rouillan.

Marie,

Je n'ai pas lu l'article de Adler sur le Figaro, comme souvent je me documente sur Wikipédia.