26.3.09

La Vatican défend Darwin

"Nous affirmons dans le Credo : “Je crois en Dieu le Père tout-puissant, Créateur du Ciel et de la Terre”.

Comment comprendre cet article de foi ? Il ne nous est plus possible de le comprendre comme si Dieu était la Cause, l'Artisan, l'Explication des choses et des vivants. Avant Darwin, on pouvait penser que Dieu avait créé, c'est-à-dire voulu, conçu chaque espèce. Aujourd'hui, nous savons que les espèces se sont diversifiées, par une adaptation progressive de la vie au milieu, qu'on appelle l'évolution."

Cette étonnante formule est tirée du site du Vatican. Elle est d'un prêtre nommé Michel Manceau "théologien". Darwin bouleverse le Crédo. Ainsi le P. Manceau "sait" et veut imposer son savoir au croyants. Dieu n'est pas l'Artisan.

http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/migrants/pom99-00_81_84/rc_pc_migrants_pom81_manceau.htm

Donc selon le site du Vatican le darwinisme est de foi et que Dieu n'est pas l'Artisan est aussi de foi. "Nous savons" c'est donc que c'est incontestable. Et nous savons quoi ? Nous savons que la Genèse est à rejeter. Darwin plus fort que le credo, les prêtres veulent nous l'imposer sans aucun titre.

Cependant, au même Vatican on constate aussi que le darwinisme de Darwin est incompatible avec la morale chrétienne.

"Il faut penser sérieusement à l'apparition d'un darwinisme social, qui entend faciliter l'élimination des êtres humains accablés de souffrance et de défaut pour "anestésier" toute la société. C'est précisément Darwin qui a considéré comme un obstacle à l'évolution humaine la construction d'hopitaux pour malades mentaux, pour les infirmes et les malades, ainsi que l'élaboration de lois pour soutenir les indigents (cf. Darwin, "La descendence de l'homme et la sélection sexuelle", cité par Guillebaud, le "Principe d'humanité" [les titres des ouvrages dont en français dans le texte traduit] Editions du Seuil, 2001, p. 368) parce que ces errements de la société empêcheraient l'élimination naturelle des sujets défectueux. Ce n'est pas sans raison que certains commentateurs, même laïques, ont parlé d'"eugénisme masqué", à propos de la loi hollandaise, sur l'euthanasie"

http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_academies/acdlife/documents/rc_pont-acd_life_doc_20040903_euthanasia-netherlands_it.html

(Texte original en italien traduit pas mes soins)

Il faudrait que le Vatican nous explique ce qui, dans la raison, dans la logique, fait que l'on prend comme vérité démontrée les opinions de Darwin lorsqu'il s'agit de la sélection naturelle source de progrès biologiques et d'horreur morale, et comme faute à rejeter lorsque Darwin applique lui-même ses prétendues découvertes scientifiques aux actes moraux appliqués à l'espèce humaine ? Les prêtres comprendraient-ils mieux Darwin que Darwin ?

A quel titre nos prêtres du Vatican nous somment-ils, puisqu'il ne sont pas des autorités "scientifiques" ni historiques, de prendre le darwinisme pour démontré ? Car en revanche ils ont un titre à nous imposer que le darwinisme est moralement inacceptable (au titre de la compétence de l'Eglise en matière de foi et de morale)

Mais si l'on prend les deux textes comme vrais, le Seigneur se contredirait, il y aurait deux vérités et même trois. 1) "scientifiquement" les faibles sont un poids dont la société doit se débarrasser pour progresser 2) mais moralement, c'est condamnable, c'est faux, 3) la même assertion serait vraie mais son corolaire immédiate, mauvaise. Sed contra, la vérité et le bien ne se contredisent pas et ne peuvent le faire, car le bien fait partie de la vérité de l'être.

Curieux, l'homme bien portant et fort (ou s'estimant tel) devrait se dire "Ha, si on pouvait massacrer toutes ces bouches inutiles, mais Jésus nous demande le contraire... hélas !"

Que répondre alors à ceux qui, incroyants, diront, je confesse une seule vérité or votre foi est de l'ordre du sentiment et non de l'intellect, donc je la rejette, parce que la vérité est une et l'on ne doit pas la refuser sous prétexte de sentiment ? C'est la position de Nietzsche et de beaucoup d'autres à sa suite.

Moi, je réponds que le darwinisme (la "sélection naturelle", la "lutte pour la vie" comme principes) est certainement faux (au point de vue moral, mais aussi au point de vue rationnel et scientifique) et la Genèse certainement vraie et que le Credo ne ment pas. Et que personne au monde ne peut m'imposer le contraire.

Car Jean-Paul II écrit dans Fides et ratio :

"La particularité qui distingue le texte biblique consiste dans la conviction qu'il existe une profonde et indissoluble unité entre la connaissance de la raison et celle de la foi." Fides et ratio" § 16

5 commentaires:

Marc-René a dit…

Je vous conseil de lire les écrits de Bienheureuse Anne Catherine Emmerich ainsi que ceux de Maria Valtorta(cahiers de 1945-50 et 43)
sur le Darwinisme,la théorie de l'évolution et la découverte de squelettes homme-singe.
Nos squelettes d'hommes préhistoriques seraient une fausse clé de voute pour la théorie de l'évolution.
La théorie de Darwin a fait tombé l'église Catholique dans un assentiment idéologique niant les textes de la Genèse.
Lisez:http://lelienmanquanddelevolution.blogspot.com
Bien à vous.
Marc-René

Marc-René a dit…

Le Darwinisme est une doctrine idéologique athée qui a des fondation dans une corruption de l'homme avant le Déluge. Les faits "ossements" sont interpretés faussement.D'autant plus que le Démon s'en sert dans son échec comme une idéologie pour détruire la foi en la révélation Biblique et contre Dieu.
Il est menteur dès l'origine ou "Genèse".
Bien à vous.
J'espère que cette anthropologie vous éclaire.
Marc-René

Denis Merlin a dit…

Il ne faut pas perdre la foi en l'Eglise sous prétexte de cette histoire. L'Eglise ne prend pas position en matière scientifique. Des autorités ecclésiastiques défendent Darwin, c'est dommage et c'est en dehors de leurs compétences juridiques.

Je crois d'autre part que Maria Valtorta soit une référence. Ces personnes sont des écrivains privés qui ne font pas autorité.

Pour moi j'aurais tendance à prendre le récit de Moïse dans la Genèse au pied de la lettre, non sans observer certaines difficultés et certaines obscurités dans ce texte. Mais prendre le récit au pied de la lettre est mon droit de croyant.

Anonyme a dit…

La théorie de Darwin n'est en fait qu'une hypothèse. Mais les hommes sont prèt à croire à tous si ce n'est en l'existence de Dieu. Et c'est pourquoi cette hypothèse est annoncé comme une théorie alors qu' elle ne possède aucune preuve tangible. Mais elle est pourtant annoncé partout jusque dans les écoles...
Je ne suis pas catholique, mais je suis révolté de voir que le Vatican accepte des théories telles que celles-ci allant jusqu'à remmetre en cause la genèse!!!

Denis Merlin a dit…

@ anonyme :

Ne demandez pas au Vatican plus qu'il ne peut donner. Il est chargé de dire la morale et la foi catholique, il n'est pas chargé de dirimer les débats entre diverses opinions "scientifiques" et en réalité historiques.

Je me permets en tant qu'homme d'avoir mon opinion sur le darwinisme, je demande seulement aux hommes d'Eglise de la respecter et de ne pas user de leur prestige en faveur d'une opinion que je considère comme fausse, comme c'est mon droit d'être humain.