18.3.09

Alain Juppé l'anti-pape

Voici ce que j'ai posté sur le blog d'Alain Juppé qui a fait des déclarations inimaginables sur le pape :

Monsieur Juppé vos propos sur le pape sont contraires à la liberté religieuse et aux droits de l’homme.

Qui êtes-vous pour juger le pape ?

« Aller dire en Afrique que le préservatif aggrave le danger du sida, c’est d’abord une contrevérité et c’est inacceptable pour les populations africaines et pour tout le monde. Il y a un vrai problème. Je sens autour de moi un malaise profond. J’ai l’impression que le pape vit dans une situation d’autisme total. »

Et vous le traitez de menteur et de fou ?

Un peu de respect du droit des gens à croire et d’un chef d’Etat.

Article 18 de la déclaration universelle des droits de l’homme :

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites.

Lorsqu’un homme politique critique un chef religieux, il ne peut le faire que sans droit ni titre.

De plus la déclaration du pape est fondée et rationnelle.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Le pharisien Juppé donne des leçons de moral au Pape!

L'ancien Premier ministre Alain Juppé (UMP), interrogé mercredi par France Culture sur les propos de Benoît XVI contre le préservatif, a estimé que "ce pape commence à poser un vrai problème", car vivant "dans une situation d'autisme total" - De religion catholique "parce que je suis né dedans" et parce que "je suis attaché aux valeurs chrétiennes", le maire de Bordeaux a assuré: "ce pape commence à poser un vrai problème".

Monsieur Juppé qui a déjà passé de longs hivers au Canada, pour avoir commis, on suppose quelque péché capital, devrait maintenant se souvenir des vertus cardinales, avant de faire ses déclarations imprudentes et impudentes sur sa Sainteté Benoît XVI. Ses côtés très pharisiens, et pas très heureux en "affaires et en politique" ne sont pas sans nous rappeler les malédictions prononcées par jésus à l'encontre de ses spécialistes du politiquement correct et, en cela, quelque part "ancêtres" de Monsieur Juppé.

Nous souhaitons très chrétiennement à Monsieur Juppé de meilleure rapport avec la Providence, et à l'avenir de se taire ou de se faire encore oublier, comme il sait parfois si bien le faire... ou comme la laïcité à la française devrait l'encourager à le faire!

Anonyme a dit…

L'autisme ne serait-ce pas plutôt d'être désespérément prisonnier de la pensée unique ? Votre réaction,Monsieur Juppé, fait vraiment de la peine et blesse profondément les consciences catholiques.

Anonyme a dit…

J'ai également posté sur le blog de ce sinistre politicien cynique.
Dieu vous garde.

Denis Merlin a dit…

Merci de votre encouragement.