26.9.08

Un cimetière chrétien vandalisé : la liberté religieuse violée en France

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/09/26/01011-20080926FILWWW00356-meurthe-et-moselle-cimetiere-vandalise.php

Ce lien du fil du Figaro rapporte la vandalisation, le 26 septembre, d'un cimetière à Saint Nicolas de Port (Meurte et Moselle). Les vandales n'ont visé que les croix.

Cette vandalisation ne donne lieu à aucune indignation.

Est-ce parce que ce sont les seules croix surmontant les tombes chrétiennes qui ont été visées ?

Dans ce cas la classe médiatique et politique se rend coupable de discrimination illégitime. Elle ne traitent pas les religions sur un pied d'égalité. Elle foule aux pieds la liberté religieuse par un traitement inégal des êtres humains selon leurs convictions religieuses.

1 commentaire:

Xerxes a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.