29.9.08

Nouveau scandale : assassinat dans une prison à Grenoble

Les gens qui sont dans les prisons y sont contre leurs volonté, ils ont droit à être en sécurité, plus qu'à l'extérieur où ils vont où ils veulent et fréquentent qui ils veulent.

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20080929/tts-france-prison-assassinat-ca02f96.html

Un nouvelle fois un détenu a été blessé par balle et un autre tué par le même fusil alors qu'ils étaient retenus contre leurs grés dans une prison.

Ici la cour de promenade de la prison est en contre bas d'un chemin d'où des voyoux canardent habituellement les prisoniers de détritus divers. L'affaire n'est donc pas d'hier. Hier ce ne sont pas des détritus, mais des balles de fusil qui ont pénétré l'enceinte de la prison.

Je comprends la colère des familles des détenus et des détenus. Les détenus aussi ont droit aux droits de l'homme et d'autant plus qu'ils n'ont pas choisi leur condition.

Quand les magistrats comprendront-ils qu'ils ne peuvent envoyer en prison des gens tant que ces prisons ne seront pas aussi des lieux où règnera la sécurité ? (article 2 de la convention européenne des droits de l'homme : droit à la vie, article 5 : droit à la sécurité)

J'ai parfaitement conscience qu'il faut des sanctions ou des mesures de sécurité et donc des prisons, mais l'obligation de l'Etat qui ouvre des prisons est d'y assurer, avant tout, les droits de l'homme, sinon il vaut mieux qu'il les ferme. Il ne peut détenir légitimement personne en dehors de ce cas.

2 commentaires:

Marie a dit…

L'homme tué était fiché au fichier du grand banditisme. Il était maghrebin.

Denis Merlin a dit…

Inutile de préciser que quelle que soit sa race ou sa religion, il a droit à la protection valable également pour tous les prisonniers.

Inutile aussi de préciser que qelle que soient les actions dont il était coupable, il avait aussi droit à une protection égale à tous les prisonnier.