22.4.11

Affaire Ligonnès : un amalgame inadmissible avec la religion catholique "intégriste"

La presse s'est emparée du drame de la famille Ligonnès pour stigamtiser les "catholiques intégristes".

Mais on peut se demander en quoi ce gens étaient catholiques intégristes.

La maman fréquentait le diocèse, ils n'allaient pas à la messe en latin.

Sur le site de France-soir, on montre une partie de la famille à un mariage (il n'est d'ailleurs pas évident que la photo ait été prise dans une église catholique) et l'on légende la photo en disant que la famille fréquentait beaucoup l'église...

De plus l'intégrisme catholique comme le catholicisme "ordinaire" condamnent l'homicide parce qu'ils respectent la valeur de la raison. Le lien avec la religion semble encore plus ténu lorsque l'on constate que les pratiques religieuses de de Ligonès semblent avoir été inexistantes, à la différence de celles de la mère, certes, mais la personne soupçonnée est seule en cause, et la mère est la victime, enfin, une des victimes.

La stigmatisation d'une croyance à l'occasion de cet horrible drame, par les termes injurieux d'"intégrisme" accolé à celui de "catholique" est contraire à l'égalité de tous les êtres humains, car il tente d'atteindre une catégorie de croyants (ici les catholiques) par un amalgame gratuit et d'autant plus gratuit que la personne soupçonnée ne semble pas avoir eu de pratique religieuse affirmée.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

ah ça fait quoi de se sentir "stigmatisé" par les médias comme les musulmans quand un des membres supposés de sa communauté braque les projecteurs sur l'ensemble de ses membres à la suite d'un acte barbare isolé? Vous trouvez ça injuste et vous sentez offusqué qu'on jette l'anathème sur vous et l'ensemble de la communauté catholique intégriste à cause d'un seul individu n'est-ce pas? Mais je suis sûr, que vous et vos autres congénères ne vous privez pas de faire de même vis à vis d'autres communautés religieuses et ne réagissez jamais de même dans le même genre de situations car, là, effectivement l'amalgame est, pour vous, justifié par la simple appartenance à une certaine religion...

Bien fait. Chacun son tour.

Denis Merlin a dit…

D'une part, vous ne lisez pas mon blog, vous jugez par ouï-dire, car je milite pour la liberté religieuse de tous, y compris des musulmans, et je ne serais pas moins sévère si, à cause d'un fait divers, on stigmatisait les musulmans.

D'autre part, il me semble que monsieur de Ligonnès n'était pas (plus ?) catholique et répandait des idées ressemblant à celles des francs-maçons. Il était très hostile à la foi et manifestait un prosélytisme rationaliste.

Il postait sur le forum "La cité catholique" dans le fil "perte de la foi" sous les pseudonymes de Chevy et de Ligo. C'est là qu'il faisait montre de son prosélytisme anti-chrétien, tant et si bien qu'il avait été banni.