7.6.07

La cantilène de saint Eulalie

Le premier texte écrit en vieux français qui nous soit parvenu est la cantilène de sainte Eulalie.

Ce texte est visible à Valencienne dans le Nord. Il date de 878 environ, soit de plus de douze siècles. Il a été trouvé au début du XIXème siècle dans un livre à la suite d’un recueil de sermons en latin. Il y avait quelques pages blanches et le copiste a transcrit ce chant dédié à Eulalie. On l’appelle aussi « Séquence », c’est-à-dire un chant religieux en l’honneur de la sainte.

Une belle reproduction est visible ici :

http://www.ville-valenciennes.fr/bib/decouverte/histoire/cantilene/transcription.htm

On peut y admirer l’écriture du copiste, très élégante et encore lisible.

Eulalie est une vierge martyr de Barcelonne, en Espagne. A l’âge de treize ans, elle est d’abord précipitée dans le feu, mais s’en tire miraculeusement. Le tyran décide alors de lui trancher la gorge, ce qu’elle accepte, sans doute lassée de la vie au milieu des hommes et aspirant au Ciel.

Buona pulcella fut Eulalia.
Bel avret corps, bellezour anima.
Voldrent la veintre li Deo inimi,
Voldrent la faire diaule servir.

Eulalie était une jeune fille parfaite,
elle avait un beau corps, une âme plus belle encore.
Les ennemis de Dieu voulurent la vaincre,
ils voulurent la faire servir le diable.
.

(…)


Ad une spede li roveret tolir lo chieef.
La domnizelle celle kose non contredist:
Volt lo seule lazsier, si ruovet Krist.
Avec une épée, il ordonna de lui couper la tête.
La jeune fille ne protesta pas contre cela.
Elle veut quitter le monde; elle prie le Christ.

In figure de colomb volat a ciel.
Tuit oram que por nos degnet preier
Qued auuisset de nos Christus mercit
Post la mort et a lui nos laist venir
Par souue clementia.

Sous la forme d'une colombe, elle s'envole au ciel.
Prions tous qu'elle daigne intercéder pour nous,
Afin que le Christ ait pitié de nous
Après la mort et nous laisse venir à lui
Par sa clémence.

http://www.orbilat.com/Languages/French/Texts/Period_02/0878-La_Cantilene_de_St_Eulalie.htm

Regnum Galliae, Regnum Mariae, Le royaume de Gaule est le royaume de Marie. Eulalie, imitatrice de Marie nous a fait parvenir son témoignage par le premier texte en ancien français qui nous soit parvenu.

2 commentaires:

seb a dit…

La première fois que j'ai entendu parler du cantilène de Sainte Eulalie, c'était dans l'excellent livre de Jean d'Ormesson (encore lui!): "Une autre histoire de la littérature française".

C'est émouvant, cette première littérature.

Denis Merlin a dit…

Oui, seb j'ai vu après mon post que J. d'Ormesson avait parlé de ce texte.

"C'est au moment de Charlemagne que se constitue la langue française. Son Empire est partagé entre ses trois fils au cours d'un célèbre traité, "le traité de Verdun " en 1843. C'est le premier à être écrit
en langue romane qui est l'origine du français. On considère en général que la première grande
oeuvre de la langue française c'est quelque chose qui s'appelle La cantilène de Sainte Enlalie. J'ai longtemps pensé que La cantilène de Sainte Eulalie était une grande oeuvre comme...L'Iliade. En fait elle est composé de vingt- neuf vers mais c'est le premier monument de la langue française."

l'interview intégrale est visible ici :

http://delirium.lejournal.free.fr/interview%20jean_dormesson.htm

Je ne sais ce qu'il en dit dans son livre sur l'histoire de la littérature française, merci de l'avoir signalé.