21.12.15

Ça n'a pas tardé

Sur le Forum catholique où je me suis (ré)inscrit récemment, tout liseur est autorisé à poster 1 000 messages par jour.

Le robot m'informe que j'ai atteint mon quota de... cinq messages et me demande de patienter jusqu'à demain.

Donc je ne peux répondre aux lefebvristes.

Cela m'étonnait aussi d'être ainsi "autorisé" à m'exprimer.

En revanche j'ai appris que la Fraternité Saint Pierre diffusait un texte du P. Joseph de Sainte-Marie condamnant la liberté religieuse. Pardon "constatant" sa contradiction avec la doctrine de l'Église.

Le P. Joseph de Sainte-Marie en extrait deux propositions condamnables (selon lui):

1) « proclamation, pour l’individu, d’un droit à la liberté religieuse inscrit dans la nature humaine, voulu par l’ordre divin, et s’étendant aux actes du culte public au même titre qu’aux actes du culte privé ; »

Ce droit, comme tout droit, s'exerce "dans la société". Cela a sans doute échappé à notre pauvre religieux.

Se verrait-il bien interdire l'expression des opinions qui ne lui plaisent pas. Qu'il craigne qu'on ne lui interdise à lui l'expression de ses opinions en lui opposant: Tu quoque.

2) « négation, pour la société, de tout devoir religieux envers Dieu et envers le Christ. »
O wie ist es kalt geworden und so traurig öd un lehr !


L'auteur a dû lire très hâtivement la Déclaration (§ 1.3) qui enseigne expressément:

« Or, puisque la liberté religieuse, que revendique l’homme dans l’accomplissement de son devoir de rendre un culte à Dieu, concerne l’exemption de contrainte dans la société civile, elle ne porte aucun préjudice à la doctrine catholique traditionnelle au sujet du devoir moral de l’homme et des sociétés à l’égard de la vraie religion et de l’unique Église du Christ. »

La Déclaration enseigne au contraire qu'il y a un droit à rendre à Dieu un culte et que rendre un culte à Dieu est un devoir moral.

Tout cela ne serait que drôle si ces gens ne mettaient leur salut en danger.

(Remarque annexe: le Père pense que le machiavélique cardinal Béa, avec son nez et ses doigts crochus, est derrière Dignitatis humanæ. Ouaou ! le complot juif tout ça... Les francs-maçons doivent bien rigoler de la stupidité des traditionalistes, même si, comme c'est probable, ils sont à l'origine des ces billevesées perverses.)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Si vous avez été restreint sur le forum catholique, c'est pour éviter que les discussions partent dans tous les sens suite à vos propos provocateurs (voire hérésiarques - cf. votre pretendu droit au péché dans certains cas). Ce n'est évidemment pas pour vous empêcher de répondre aux vilains lefebvristes, de façon constructive, argumentée et non agressive, sans quoi je gage que le webmestre vous aurait purement et simplement suspendu - ce qui risqué d'arriver maintenant que vous vous répandez sur ce blog avec une aussi mauvaise foi...

Quant à vos "arguments" concernant le père de Sainte-Marie, il conviendrait avant d'être aussi réducteur, de faire les distinctions qui s'imposent entre for interne, for externe privé et for externe public. Tant que vous n'aurez pas digéré cette distinction, vous ne comprendrez pas l'argumentation du "pauvre religieux" (sic). Là encore, une presentation aussi réductrice de la these que vous contredisez ne vous fait pas honneur.

Bien à vous
Un liseur du FC (qui n'est pas le webmestre)

Denis Merlin a dit…

J'hésite entre la bêtise et la mauvaise foi. À moins que ce soit les deux.

Margaritas ante porcos.