20.3.11

Mgr Planet prend la Fraternité saint Pie X pour un mouvement politique

Des incidents ont eu lieu le 19 mars 2011 à Notre-Dame de Marceille dans le diocèse de l'Aude. L'évêque du lieu publié une déclaration contre les partisans de la Fraternité sacerdotale saint Pie X (FSSPX) qu'il accuse d'être un mouvement, se présentant comme religieux, alors qu'il serait en réalité politique. Il compare la FSSPX à monsieur Jean-Marie Le Pen. En pratique, il l'accuse d'hypocrisie, d'avoir une double face dont l'officielle serait fausse.

"Une fois encore l’extrême droite vient de s’en prendre à Notre-Dame de Marceille piétinant allègrement le droit de propriété. En mars 2007, M. Jean-Marie LE PEN envahissait les locaux contre la volonté de l’évêque. En mars 2011, c’est la Fraternité Saint-Pie X qui le fait. La Fraternité Saint Pie X avant d’être un mouvement religieux est un mouvement politique. Les 12 et 13 février derniers elle organisait une session nationale à l’adresse « de tous les jeunes catholiques qui refusent la passivité » sous le titre : Des maîtres à penser la Contre- Révolution d’hier et d’aujourd’hui pour demain : Louis de Bonald, Joseph de Maistre, Charles Maurras , Salazar …"


C'est à peu près aussi pertinent que si l'on niait à l'islam le caractère de mouvement religieux sous prétexte qu'il a du mal à distinguer le domaine religieux du domaine politique. En réalité la FSSPX contient en son sein des francs-maçons, des socialistes, voire des juifs "œcuméniques" et des musulmans.

Elle est un mouvement profondément religieux, si religieux qu'il en vient à nier l'universalité des droits de l'homme parce qu'il ne seraient pas religieux. C'est une faute de raisonnement, une erreur théologique, mais ce n'est pas une hypocrisie. Il croit que le règne du Christ s'établira par la force de l'État, que donc qu'il faut beaucoup prier, beaucoup se perfectionner pour que le règne du Christ arrive par la prière et par l'action. Mais il sait que le prioritaire est le religieux, le spirituel. Tellement religieux qu'il globalise l'univers humain dans le religieux.

Ce genre d'invectives injurieuses et diffamatoires, si contraires à l'évidence, ne peut que conduire à une impasse, et à enfermer les partisans de la FSSPX dans leur idéologie.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

La FSSPX étant une association de prêtres catholiques, je doute qu'elle comporte en son sein "des francs-maçons, (...) voire des juifs "œcuméniques" et des musulmans.

Je pense qu'il vaudrait mieux écrire "les fidèles de la FSSPX", ce serait plus exact, même si je doute là aussi qu'il y ait parmi eux beaucoup de juifs et de musulmans (si l'on est fidèle de la FSSPX c'est avant tout pour les sacrements catholiques).

Cordialement
Meneau

Denis Merlin a dit…

J'ai constaté que parmi les parents d'élèves (et donc les élèves) des écoles de la FSSPX, il y avait toute sorte de positions politiques et même religieuses (y compris des socialistes, des francs-maçons déclarés, des musulmans, des juifs). Il est évident que parmi les prêtres, ils ont tous la conviction d'être catholiques (ce qu'ils ne sont d'ailleurs, en réalité, pas). Il est non moins évident que les juifs et les musulmans, les protestants ne participent normalement pas aux activités religieuses de la FSSPX (prières, messes etc.)