27.11.07

Procès ordinaires en France

"Hallucinant, le déroulement des débats où Kafka le dispute à Ubu. Une Présidente qui visiblement connaît mal le dossier, des tracts des JI attribués à Unité radicale, des actions d’UR attribuées aux JI. Un témoin (le surveillant maghrébin du lycée Maulnier), qui est arrivé après la « bataille », qui n’a rien vu et le dit, mais sur le témoignage de qui se fonde l’accusation. Une présidente qui interrompt systématiquement les avocats de la défense en leur demander d’abréger leur plaidoirie, mais laisse le Parquet s’exprimer à volonté.

Parlons-en du Parquet, de la soi disant « magistrature debout » !

Hallucinant, le comportement du vice-procureur Redon : un quintal de suffisance, d’arrogance, de mépris et de haine, véritablement de haine !, littéralement avachi dans son fauteuil, multipliant les plaisanteries douteuses à l’encontre des prévenus, les soupirs, les soufflements, pour qui « il importe peu de savoir qui a déclenché la bagarre », se demandant « mais c’est quoi un blanc ? », assénant « l’islamisation ça n’existe pas !». Redon, le digne représentant de notre société..."


http://www.blog-identitaire.com/


Les "identitaires" sont des gens qui distribuent, ou plutôt qui tentent de distribuer, gratuitement la soupe aux choux, dite "soupe au cochon".

Leur position à l'égard de la religion chrétienne est assez ambigüe puisqu'ils veulent en revenir au paganisme. Ce qui est absurde puisque les Gaulois ont rejeté le paganisme pour la religion juive, nettement supérieure, depuis plus de deux millénaires. Je ne suis donc pas d'accord avec eux : ce sont des identitaires anti-identité.

Cependant, s'ils veulent initier une action caritative en faveur des miséreux, personne de sensé ne peut le leur reprocher.

Ce qui m'intéresse ici est la description des deux procès que les magistrats leur ont intentés.

Cette description est malheureusement criante de vérité.

Le tandem procureur - présidente qui mène le procès n'est pas une création de l'esprit. Il est la réalité de la justice sortie de l'ENM en 2007 telle que je l'ai éprouvée et que je l'éprouve encore : brutalité, suffisance, mensonges cyniques.

Il génère ce sentiment que, dès avant l'audience, les jeux sont déjà faits. Elevés dans le Nietzschéisme nos petits magistrats se prennent pour des grands et pourtant...

2 commentaires:

Marie a dit…

J'ai eu un petit peu de mal à comprendre, Denis, parce qu'il y a des acronymes. Je pense que derrière la réalité des identitaires il y a autre chose que la soupe au cochon. Vous devriez nous les présenter :-))

Denis Merlin a dit…

Bien, merci pour la jolie photo Chère Marie.

Les identitaires, je les connais assez peu. Je vois qu'ils veulent vivre "comme avant" c'est-à-dire il y a quelques dizaines d'années.

En voyant leur site je vois qu'ils font de la publicité pour e.deo. Dont acte, ils ne sont pas "antichrétien" par principe.

J'ai tâché d'y revenir, mais je vois qu'il est maintenant interdit d'accès.