3.3.08

Le confort intellectuel

Nous recherchons tous le "confort intellectuel", enfin tous, je suis pessimiste, disons que nous devons nous demander si nous ne recherchons pas le confort intellectuel selon l'expression (titre d'un de ses livres) de Marcel Aymé.

Le pape nous le rappelle :

http://www.zenit.org/article-17419?l=french

« L'homme possède effectivement la forte tentation de se construire un système de sécurité idéologique : la religion elle-même peut devenir un élément de ce système, comme l'athéisme ou le laïcisme, mais de cette manière on reste aveuglé par son égoïsme ».

Il s'agit d'avoir un système d'idées toutes faites qui répondent à tout, c'est la "sécurité idéologique" qui justifie notre attitude, la bonne opinion que nous voulons avoir de nous ou la mauvaise que nous avons de ceux qui ne partagent pas nos convictions.

Le remède est sans doute de s'abstenir d'aliéner sa pensée à quelque gourou que ce soit, de rester libre d'apprécier selon notre esprit libre apprécie la chose qui lui est soumise.

Le deuxième remède est de rester vigilant, toujours disponible à la vérité, soit à la réalité appréhendée par notre esprit et cela quelles que soient nos convictions.

1 commentaire:

la marie a dit…

voilà qui ressemble fort à l'un des chapitre de "l'atelier philo"... Saches donc que par ce texte je me suis rendue compte que les enfants perçoivent très fortement cette impression d'aliénation par (et pour) la sécurité.. et la non responsabilité. Ils le sentent et j'ose espérer qu'ils sauront s'éloigner de ce schéma. Demain peut être?