22.5.07

TF1 n'aime pas les gendarmes

TF1 n’aime pas les gendarmes.

Une voiture (volée sans doute) conduite par un jeune sans permis a renversé une dame de plus de soixant-dix ans qui roulait à vélo.

Voilà comment LCI présente le jeune chauffard : « Un jeune automobiliste ». Elle montre aussi une photo où l’on voit une Clio et un fourgon « Trafic » de la gendarmerie légendée « un camion de gendarmerie ». Un camion ? et pourquoi pas un char d’assaut pendant que vous y êtes ?

http://tf1.lci.fr/infos/france/faits-divers/0,,3450415,00-blesse-par-tir-apres-course-poursuite-.html

Que croyez-vous qu’il arriva ? TF1 s’inquiète de la santé du jeune, pensez le pauvre a reçu une balle qui a immobilisé le véhicule fou qui allait percuter une dame et un bébé.

Mais alors, comment va-t-il ce sympathique jeune ? et le gendarme ? est-ce bien normal ? On interroge donc la sœur du chauffard qui le défend becs et ongles. On verse une larme sur le pauvre petit.

- Heu à propos comment va la vieille dame ?

- Non, mais c’est des questions, ça ? On s’en fout à TF1 de comment elle va la vieille dame ! Ce qui les intéresse à TF1 c’est de savoir si quand même ces salauds de gendarmes… On pourrait pas quand même sévir contre eux ?

Le lien avec le Salon Beige pour avoir les détails de cette affaire.

http://lesalonbeige.blogs.com/

De fait dans le reportage on parle de la santé de la vieille dame, pour dire que "touchée à la tête et à la hanche" est "hors de danger" ce qui pour une septuagénère est un exploit.

Dans le résumé de Claire Chazal pour lancer le reportage, elle donne la seule version des délinquants, elle insiste pour dire que c'est la course poursuite des gendarme qui a "semé la panique". Version qui contredit celle des gendarmes. Quant à la version de la vieille dame "hors de danger", on ne l'aura pas. Elle est tellement en forme et déstressée que TF1 ne l'a pas montrée, ça n'avait aucun intérêt. Et la jeune femme avec son enfant, elle n'était pas terrorisée, c'est pourquoi on se passera de son interview.

2 commentaires:

seb a dit…

Ce genre d'événement m'inspire deux choses.

D'abord un grand sentiment d'injustice, parce que c'est toujours pareil avec les médias et leur esprit vieille gauche revancharde et anarchiste: l'état totalitaire persécute les braves gens avec sa police brutale et fasciste. Du coup on oublie ces militaires et ces fonctionnaires qui en bavent pour faire leur boulot, et qui sont toujours entre le marteau et l'enclume.

Ensuite, la conclusion que ceux qui pensent que les médias sont aux basques de Sarkozy se mettent le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate.

Denis Merlin a dit…

Bien vu, seb.