21.5.07

Négociations entre le Saint-siège et l'Etat d'Israël

21 mai 2007, reprise des négociations entre le saint Siège et l’État d’Israël.

L’accord global entre Israël et le Saint Siège fut signé le 30 décembre 1993. Du côté catholique participaient aux négociations notamment le cardinal Tauran dont Mgr Parolin est le successeur actuel. Curiosité, Mgr Tauran est l’oncle maternel de l’abbé Aulagnier, dit-on et je pense que cela doit être vrai…

Pour ceux que cela intéresse, ils peuvent accéder au récit de Monsieur Yossi Beilin, ancien vice-ministre des affaires étrangères de l’État d’Israël, mis en ligne par le périodique italien « Trenta Giorni » soit « Trente jours ».

http://www.30giorni.it/fr/articolo.asp?id=2347

Selon Beilin il y eut beaucoup d’émotion lors de la signature de cet accord sous le pontificat de Jean-Paul II, certains le considérant comme une réconciliation entre juifs et chrétiens. Monsieur Beilin n’évita pas les critiques des siens. Il explique d’une façon savoureuse que l’Etat d’Israël avait intérêt à cet accord par cette anecdote :

« Pendant des années, j’ai pensé qu’il n’y avait rien de plus éloigné de moi que le monde chrétien. Beaucoup plus tard, j’allai au Japon en qualité de ministre des Finances, je me rendis à Hiroshima et déjeunai dans un restaurant du lieu. Le propriétaire du restaurant nous demanda d’où nous venions. Quand nous lui eûmes répondu que nous venions d’Israël, il plissa le front cherchant à se rappeler ce qu’était ce pays, puis à l’improviste, ses yeux s’illuminèrent. Il se souvenait: «Jésus-Christ?». J’acquiesçai d’un signe de la tête et je me rendis compte soudain qu’aux yeux de milliards de personnes dans le monde, c’est précisément ces gens dont je me sentais si loin qui étaient identifiés avec mon pays… »

Jésus-Christ le Juif le plus illustre, celui que l’Église fait connaître au monde entier.

Selon une dépêche Zenit (zenit.org) du 18 mai la reprise des négociations entre le saint Siège et l’Etat d’Israël a lieu aujourd’hui 21 mai 2007. Ces négociations doivent avoir lieu au Vatican.

Les questions que se posent sont d’ordre juridique et financier.

L’Église jouit d’une exemption fiscale en Israël. Cette exemption, accordée par une décision de l’ONU doit être confirmée par Iraël.

La sécurité des propriété religieuses doit être assurée.

« Il n’existe par ailleurs pas de motif objectif pour lequel ces négociations ne devraient pas aboutir. L’Église n’attend rien d’autre que la reconnaissance ultérieure formelle des droits qu’elle a déjà acquis, ainsi que certaines garanties fondamentales pour la sécurité juridiques de ses lieux saints, a expliqué le P. Jaeger. Il ne coûterait rien à l’Etat d’Israël de donner son accord. Cela signifierait également être cohérent avec les promesses faites publiquement à de nombreuses reprises au cours des dernières décennies ».

Le P. Jaeger est un Juif Israélien converti au catholicisme. Il participe aux négociations avec « Mgr Pietro Parolin, sous-secrétaire pour les Relations avec les États, qui conduira la délégation du Saint-siège, précise Radio Vatican. »

L’accord global de 1993 devait être suivi d’accords plus précis sur des questions qui reviennent aujourd’hui. Il semble qu’un grand retard ait été pris.

Souhaitons que ces négociations, plus modestes que celles de 1993, aboutissent pour le plus grand bien des Israéliens et des catholiques et même de l’humanité entière, car Israël est la source de la spiritualité universelle.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Mgr Tauran était surtout le frère de Jacques Tauran, député européen FN et ami personnel de l'antisémite Coston a qui il donnait tous ses documents maçonniques...

Bisous

Lucie M.

Denis Merlin a dit…

Chère Lucie,

Si je ne me trompe Monsieur Jacques Tauran était franc-maçon et ça avait fait un scandale parce qu'il avait été enterré religieusement et même intégristement.

J'en apprends avec vous, vous êtes une véritable encyclopédie.

Si je comprends bien quand même, ce n'est pas l'ecclésiastique cardinal Tauran qui était ami de Coston, mais Jacques, franc-maçon.

Anonyme a dit…

oui, c'est Jacques Tauran l'ami de Coston.

Bises

Lucie M.

seb a dit…

Je suis trop ignorant de ce sujet pour commenter intelligemment, donc je me tais!

Marie a dit…

Je serais ravie si les Juifs et les catholiques dont je suis pouvaient redevenir de vrais frères. Vous connaissez mon affection pour le peuple juif, Denis....

Denis Merlin a dit…

Cher seb,

Merci de votre commentaire. Je ne suis pas un spécialiste, juste je me suis un peu renseigné.

Marie, j'esère que cet accord aboutiera et que l'Eglise sera protégée, en raison d'un accord, par l'Etat d'Israël.