14.12.09

L'abbé Laguérie, les séparations, les divorces, les enfants et les sectes.

Le célèbre abbé Laguérie publie sur son blog conseille de ne "jamais divorcer".

Dans son post il semble en fait régler quelques comptes personnels à sa façon, c'est-à-dire grossière et peu intelligente en prenant pas mal de libertés avec la vérité. Il prétend ainsi qu'il a connu des cas où l'un des conjoints accusait l'autre d'être dans une "secte" (sous entendu : pure calomnie et diffamation). L'abbé Laguérie est un lefebvriste non repenti selon lui la FSSPX ne serait pas une "secte".

Hé bien moi je vous dis que les enfants sous l'influence de la Fraternité saint Pie X sont sous l'influence d'une secte dangereuse. Alors s'il a connu des conjoints qui prétendaient que leur conjoint sous l'influence de la Fraternité saint Pie X étaient dans une secte, ces conjoints n'avaient pas tort.

Rappelons-nous l'affaire de Perros-Guirec. Des enfants sont morts par suite des mauvais traitements subis. Il y a eu quatre morts.

Ce qu'il y a eu de plus instructif dans cette horrible affaire, c'est la réaction des parents des petites victimes dont le sort aurait arraché des larmes aux pierres. Non seulement ces parents n'ont pas remis en cause la Fraternité saint Pie X, mais encore, ils ont soutenu l'abbé homicide membre de la Fraternité saint Pie X.

Pour eux l'abbé de la Fraternité saint Pie X était rien moins que le représentant de Dieu (alors qu'il ne ferait partie comme prêtre que de l'Eglise enseignante s'il n'était schismatique)... Et... la victime d'un acharnement médiatique contre la vraie religion.

On peut retrouver sous ce lien le récit du drame horrible de Perros-Guirec, où l'on constatera que le culte du prêtre passe pour les parents au-dessus des commandements sur la famille et sur l'homicide, ce qui caractérise encore la secte.

Rien n'a changé depuis ce temps puisque la Fraternité saint Pie X n'a pas changé. Elle continue, comme l'abbé Laguérie, à être une adepte de la "sélection naturelle", de Darwin et de Nietzsche. Car cette secte soi-disant anti-libérale est en fait inspirée secrètement par Darwin.

Voici une citation de Nietzsche, épigone de Darwin, qui s'applique parfaitement au drame de Perros-Guirec :

"On a toujours à défendre les forts contre les faibles (...)" La volonté de puissance"

Ou encore :

Périssent les faibles et les ratés : premier principe de notre amour des hommes. Et qu’on les aide encore à disparaître ! » Antéchrist, § 2
Ce n'est que l'application du darwinisme. Darwinisme dont l'abbé Laguérie est un disciple surtout dans l'affirmation de la "sélection naturelle". Il est aussi dissciple de Niestzsche ce syphilitique qui avait attrapé la syphilis avec les prostituées... et dont aucune des deux femmes qu'il avait demandé en mariage n'a voulu voulait avoir une âme "aristocratique" en fréquentant les victimes des maquereaux.

Nietzsche inspirateur de Troisième Reich et admirateur de l'islam.

"Si l’Islam méprise le christianisme, il a mille fois raison: l’Islam suppose des hommes pleinement virils…" Der Antichrist

Car l'abbé Laguérie et la FSSPX défendent la "sélection naturelle". C'est une clé pour comprendre leur idéologie et leurs politiques : écrasons les faibles (ou ceux qu'ils estiment faibles plus exactement).

Darwin et Nietzsche sont les inspirateurs de l'idéologie lefebvriste et donc du comportement de la secte lefebvriste (rattachée ou non au pape). Je tâche de le dénoncer, après en avoir été longtemps la dupe et maintenant la victime dans ma vie privée, celle de ma femme et celles de mes enfants.

4 commentaires:

philippe a dit…

Cher Denis
Je n'ai pas vos connaissances en droit ou en philosophie mais je suis 100% en adéquation avec vous. Je pense que la Fraternité st Pie X est une secte par son comportement élitiste et son autosatisfaction de fait de se situer en dehors de l'Eglise. Concernant les enfants sous influence, je peux moi même apporter le témoignage de ma propre histoire. A l'âge de 12 ans j'ai été moi même "abandonné" dans une de cses écoles et le résultat psychologique et affectif fût pour moi catastrophique sur beaucoup de plans. Récemment, j'ai retrouvée une amie de mes parents qui fréquentent encore ce milieu. Elle nous a fait visiter deux de ces écoles et je ne vous raconte pas le violent malaise que j'ai ressenti plus de trente ans après en voyant ces enfants. D'autre part à l'occasion d'une conversation avec cette amie, j'ai pu m'apercevoir de l'incroyable inconscience qui anime les parents qui confient leurs enfants parfois très jeunes, à de telles institutions. Elle m'a raconté un pélerinage à Lourdes ou elle a vu des petites filles de six ans dire le rosaire et réciter à haute voix des mystères auxquelos elle ne comprenait rien. Le paradoxe est que dans cette conversation, cette même amie m'a fait référence à la relation avec son père et l'importance que prenait la main de celui-ci quand il l'amenait promener en forêt. Je n'ai pas pu m'empêcher de lui faire remarquer que ces petites filles isolées au milieu d'autres filles et de religieuses cherchaient elles aussi peut être et avec désespoir la main de leur père...Dans ce contexte, votre remarque concernant l'appréciation que porte les parents sur les prêtres chargés de ces institutions, prend toute sa valeur. Dans le cas de ces très jeunes filles, le seul homme présent dans leur milieu d'internat est l'aumônier de l'école. Ce dernier y réside souvent à demeure. De par cette seule présence masculine, il y devient automatiquement le référent masculin assimilé au père de substitution. Cela a été le cas pour moi qui ne suis pas une jeune fille et j'ai mis trente ans pour comprendre qu'un prêtre avait pris la place de mon père absent. Alors imaginez les dégâts affectifs et psychologiques pour une petite fille de six ans dont le père devient soudain le directeur de conscience...
Pour conclure, concernant le divorce, dans son blog l'abbé Laguérie compare un couple à une communauté de prêtres....cela dénote évidemment toute sa perspicacité sur ses connaissances en la matière et surtout toutes les dérives possibles avec un tel concept surtout dans le cas des jeunes filles auxquelles j'ai fait référence précédemment.

Denis Merlin a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Denis Merlin a dit…

Merci, cher Monsieur, de votre très intéressant témoignage.

Votre analyse est très pertinente.

Les intégristes m'ont fait un mal terrible et continuent à m'en faire. Ils ont fait aussi beaucoup de mal à mes enfants et à ma femme.

Ces écoles jouent sur le fait de l'insécurité en milieu scolaire laïque. Elles n'en constituent pas moins des milieux favorables à l'homosexualité, elles sont peu formatrices... et très chères (voire ruineuses).

Une des raisons de l'échec de ces écoles est le non-respect des droits de l'homme et donc des droits des enfants.

Matthieu a dit…

Bonjour. Je fais aussi partie ce ceux qui n'ont fait que subir leur vie dans ces écoles. J'essaie de faire connaître les infractions au code pénal qui avaient lieu. Je suis témoin de plusieurs cas d'agressions physiques par des prêtres sur des élèves, parfois mineurs. J'ai posté un témoignage à l'adresse suivante il y a peu de temps:

http://ecoletradi.canalblog.com/archives/2008/02/03/7802360.html

Vous vous rendrez compte que beaucoup de choses ne tournent pas rond dans la tête des curés de la FSSPX. Certains méritent 5 ans de prison et 75 000 euros d'amende pour violence sur mineurs. Je travaille à faire connaître la vérité (mes parents sont indifférents...).
Cordialement.