2.12.07

Obsèques d'Anne-Lorraine

"Mt 7,6. Ne donnez pas la chose sainte aux chiens, et ne jetez point vos perles devant les pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, et que, se retournant, ils ne vous déchirent."

Traduction Fillion http://www.magnificat.ca/textes/bible/matthieu-07.htm

"Chiens", "pourceaux", voilà comment le doux Jésus parle de certains humains.

La peine de mort pour les porcs car "qui prend l'épée, périra par l'épée" Mathieu 26, 52. Ce qui est une sentence de droit pénal prononcée par Jésus lui-même et que confirme saint Paul

Epitre aux Romains :

"4 car le prince est pour toi ministre de Dieu pour le bien. Mais si tu fais le mal,
crains ; car ce n'est pas en vain qu'il porte l'épée, étant ministre de Dieu pour
tirer vengeance de celui qui fait le mal, et le punir. "

Extrait de :

http://www.jesusmarie.com/bible_crampon_romains.html

Le prince, c'est-à-dire celui qui est en charge du bien public (donc les magistrats et les hommes politiques détenant l'autorité). Il porte l'épée : soit une arme mortelle.

On peut considérer Anne-Lorraine comme une martyre de la pureté, moi je la considère comme telle. Qu'elle intercède pour nous afin que nous aussi n'ayons pas un esprit de timidité, mais un esprit viril.


La messe d'enterrement d'Anne-Lorraine dans la cathédrale de Senlis s'est déroulée en présence de milliers de personnes.

La plupart des "grands" médias dont TF1 ont suivi la loi du silence, selon le Salon Beige. France Info en a beaucoup parlé, mais sur un ton, selon une amie, qui suggérait que la cérémonie était quasi sectaire. Ça ne m'étonne pas. Les journalistes ont reçu la consigne de parler d'elle comme "une jeune femme", elle était une jeune fille, mais le mensonge est général.

Anne-Lorraine par ses vertus viriles (ce qui n'enlève rien à sa féminité) a infligé des blessures à son assassin. C'est un bon souvenir qu'elle nous laisse, de plus il n'a pu parvenir à ses fins et il s'est évanoui sous les coups d'une jeune fille, ce qui a permis son arrestation.

Elle est morte en soldat, héroïquement.

Ce n'est évidemment pas un banal fait divers, la disproportion de valeur morale entre Anne-Lorraine et son agresseur évoque un abîme.

Il allait mener sa vie de porc pour lequel tout est porcherie, elle allait rejoindre ses parents pour aller à la messe.

Le porc à visage humain s'est précipité sur un être qui le dépassait infiniment. Il a voulu, par jalousie, la ravaler à son niveau de porc, il est tombé sur plus forte que lui. La pure jeune fille l'a blessé et est morte en martyr de la pureté.

Non, il n'y a que les imbéciles, ou les complices, pour voir en cela un "simple fait divers", il n'y a que les médias cochons, avec leurs groins tournés vers la fange, pour passer sous silence ce fait qui met en évidence les vertus lorraines. Ils ne sont pas capable de voir, ni de comprendre, en un sens tant mieux... Ils nous rendent manifeste, involontairement, leur abjection.

Elle est morte après une vie bien remplie : elle se consacrait à une association humanitaire, sa vie était consacrée à la vie intellectuelle et culturelle, elle a honoré ses parents, elle est morte en martyr et en soldat.

Quelle intercède pour nous !

2 commentaires:

Marie a dit…

Moi ça ne me plait pas quand on compare les vilains humains à des animaux, même si ça vient de Jésus. Les animaux valent mieux que ça. Savez-vous que les porcs sont parmi les animaux les plus intelligents, plus intelligents que les chiens?

Bonne journée à vous, Denis.

Denis Merlin a dit…

Bien d'accord avec vous Marie.

J'avais pensé à cela que en comparant l'assassin à un porc, j'étais injuste avec les porcs. Ils sont des animaux sensibles et particulièrement attachants. Ils ont souvent une sorte de sourire narquois et désabusé. Ils ne sont pas sales, mais cherchent à se rafraîchir.

Cela dit, Jésus qui est un Juif du premier siècle, parle à des Juifs également du premier siècle. Pour lui et ses coréligionnaires le porc et le chien sont des animaux impurs, selon la loi de Moïse, tout cela est bien sûr obsolète, mais garde sa valeur d'image.

"7 Tel le porc, qui a la corne divisée et le pied fourchu, mais qui ne rumine pas : il sera impur pour vous.

8 Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas à leurs corps morts : ils seront impurs pour vous."

Lévitique 11, 7 traduction Crampon

Tout cela est aboli depuis la Pentecôte.

J'ai invoqué Jésus, parce que nombreux chrétiens aujourd'hui sont hostiles à la peine de mort et se croient obligé de dire qu'ils prieront pour l'assassin (pour éviter la haine), mais sans haine on peut demander la punition par les autorités et la punition par la peine de mort et sans haine on peut ne pas se faire une obligation de prier pour les salauds, car ils n'ont pas de titre supérieur à n'importe qui, qui est un homme, pour que l'on prie pour eux.

Voilà, Marie, j'espère que vous ne m'en voudrez pas d'avoir comparé les salauds à des porc, car les porcs ne le méritent pas.