19.4.09

Les limites du droit à la réputation

« Le salut du peuple doit être préféré à la paix de quelques hommes particuliers. Quand quelques-uns, par leur perversité, font obstacle au salut du peuple, le prédicateur ou docteur ne doit pas craindre de les offenser afin de pourvoir au salut du peuple ». (Sum. Theol., II-II, 42, 2). cité par monsieur Madiran : le Principe de totalité.


Peut-on légitimement étendre les notions de "prédicateur ou docteur" à celle de "blogueur" ?

A mon avis oui, le blogueur est un écrivain, il donne son avis sur des questions intellectuelles et morales.

C'est pourquoi, quand on me reproche de ne pas respecter la réputation de certains, je réponds que je le fais pour le bien de tous.

2 commentaires:

Kseniya a dit…

peux tu stp m'indiquer la référence complète de cette citation?

Denis Merlin a dit…

"Le principe de totalité" est un ouvrage de Jean Madiran édité aux Nouvelles éditions latines, et en accès libre sur le net à cette adresse :

http://www.salve-regina.com/Philosophie/LE_PRINCIPE_DE_TOTALITE.htm