4.8.08

Une tornade fait au moins deux morts dans le Nord

Selon cette dépêche cette nuit une tornade a occasionné au moins deux morts dans le nord de la France. Une femme témoignait ce matin sur France 2 qu'elle se trouvait non loin de sa fenêtre lorsque celle-ci a explosé sous les coups du vent.

Nous prierons pour ces victimes mortes ou blessées et pour ceux qui ont perdu leur maisons.

Les services de météorologie n'avaient pas prévu cette tornade.

Il y a quelques années je me souviens que la météo nous avait mis en garde contre une tornade qui devait faire des ravages à Marseille et sa région. Quelques bourrasques de vent inoffensives, voilà ce qui s'était produit en fait de tornade meurtrière. La situation est inverse aujourd'hui.

Or les services météorologiques disposent pourtant de satellites, d'ordinateurs, d'un personnel nombreux et très qualifié et ne se trompent pas souvent, mais pour la prévision à quelques minutes près d'une tornade (phénomène pourtant pas exceptionnel) ils sont impuissants bien qu'en rien fautifs.

Ne perdons pas de vue que si un ingénieur météorologiste est interviewé, il viendra nous donner des explications très claires sur la pression atmosphérique, la température, les masses d'air et... j'en passe. Dès lors, le phénomène qui en résultera (pluie par exemple) sera évident pour nous. Ces explications ne portent pas sur des sujets vivants, mais sur de la matière inerte, par essence bien plus facile à connaître.

Je ne veux absolument pas me moquer des explications que donnent les ingénieurs : elle sont utiles. Elles donnent des renseignements précieux. Les prévisions sont très souvent justes, la science météorologique est bien évidemment à garder et à faire progresser.

Cependant, ce drame nous rend évident que la science n'est pas une connaissance parfaite, elle est toujours perfectible dans la connaissance de faits même précis et très limités dans le temps et l'espace.

Que sont alors les grandes théories qui se présentent comme la synthèse d'expériences et de leurs interprétations.

La télévision, les grands médias, l'Université nous les donnent comme des certitudes. Mais des "constructions intellectuelles" reposant sur des expériences portant sur des domaines plus modestes, ne peuvent donner des conclusions certaines puisque déjà, l'expérience ne donne aucune certitude absolue.

Ces théories ne sont au mieux que des schémas possibles et, au pire, que des élucubrations (théorie de l'évolution, théorie du Big bang) car de plus elles ne reposent évidemment sur aucune expérience au sens propre du terme.

Les théories sont fausses d'une manière absolue; pour qu'elles fussent vraies, il faudrait admettre qu'elles comprennent tous les faits passés, présents et futurs: la science serait terminée (Cl. BERNARD, Princ. méd. exp., 1878, p. 214)

Tiré de "le Trésor de la langue française".

Elle sont fausses aussi parce qu'elles reposent sur une hypothèse donnée comme certitude : celle du déterminisme absolu. Dont, on le voit, on n'a même pas la preuve dans le domaine des matières inertes.

Soyons donc méfiants quant aux explications données comme certitudes "scientifiques" à la télévision et ailleurs.

5 commentaires:

marie a dit…

Il y a tout de même des domaines scientifiques où les "prévisions" sont plus fiables que la météorologie, cher Denis. Mais ceci dit, vous avez tout à fait raison, certaines affirmations peuvent devenir fausses du jour au lendemain. J'en ai fait l'expérience lors de la naissance de mes fils. En quelques années le point de vue médical sur l'ictère du nourrisson avait radicalement changé.

Nous avons eu une tornade en 2000 à Montpellier qui a fait plusieurs morts et qui a ravagé de nombreux appartements, dont le mien.

Denis Merlin a dit…

Cela dit, bien sûr, je ne suis pas pour contester toute la science, mais certaines "théories" dont on peut se demander si elles sont réellement fondées sur l'expérience et savoir que toute "vérité" scientifique est révisable.

Denis Merlin a dit…

Nous sommes bien d'accord.

Pour ce qui concerne, je trouve ridicule que des "scientifiques" nous expliquent ce qui se passait il y a des milliards d'années (où personne n'était) mais sont incapables d'expliquer la survenance du cancer qui se passe sous nos yeux.

Denis Merlin a dit…

Je ne savais pas que vous aviez eu une tornade qui avait fait plusieurs morts et occasionné des dégâts chez vous en l'an 2000. Je compatis.

Pour ce qui est des "vérités scientifiques" abandonnées, elle sont inombrables, notamment en médecine. J'ai eu l'occasion de lire le Larousse médical des années 20 du vingtième siècle. Pour lutter contre la rougeole on préconise de mettre des rideaux rouges aux fenêtres... Cela fait rire aujourd'hui et pourtant le Larousse est écrit dès cette époque par des "scientifiques"...

Marie a dit…

Hautmont c'est un peu la région où je suis née et où j'ai vécu jusqu'à l'âge de 20 ans.....