12.8.08

La guerre Georgie - Russie et le Conseil de l'Europe

Le Conseil de l'Europe est une organisation supranationale qui promulgué la Convention européenne des droits de l'homme et fondé la Cour Européenne des droits de l'homme.

Cette cour a une très grande utilité. La tyrannie des magistrats français (je les ai vu complices agressifs d'un faussaire et d'un voleur) est modérée par cette Cour.

On constate une guerre entre deux États membres du Conseil de l'Europe (Russie 1996, Géorgie 1999).

Les avions mortifères, les chars, les missiles se déchaînent, le sang coule, des enfants meurent.

L'article 2 de la Convention européenne prétend protéger le droit à la vie. Il est vrai qu'il ne protège pas le droit à la vie des embryons, ni même des foetus.

En effet le 16 avril 2008 l'assemblée parlementaire du Conseil a adopté une résolution 1607 pour un accès à "un avortement sans risque et légal en Europe". Or il n'existe pas d'avortement sans risque surtout pour l'enfant.

Est-ce en raison de cet hypocrisie que la guerre se déchaîne ? Je ne me hasarde pas à décider, mais je constate que des États qui veulent oeuvrer pour le droit, qui veulent écarter la guerre en viennent à la guerre avec ses horreurs, alors qu'ils font partie de la même société internationale à pouvoir supranationaux. Comment cela se peut-il ?

"A la lumière des destructions matérielles et morales de la Deuxième Guerre mondiale et de la nature de la guerre depuis lors, le temps est à présent venu d'aborder et de développer une troisième dimension du droit de la guerre, celui du ius post bellum, c'est-à-dire comment parvenir de façon rapide et efficace à l'établissement d'une paix juste et durable, qui est le seul objectif admissible pouvant justifier le recours à la force." Mgr Migliore 9 avril 2005

Il est donc grand temps que les hostilités cessent. Il faut trouver une solution pacifique assurant une paix durable. Pour cela le renforcement des pouvoirs des organisations internationales en vue du règlement amiable des conflits est une priorité.

Mais il ne suffit pas, il faut que le respect sincère et effectif de tous au droit à la vie soit proclamé et non violé, afin que nous n'assistions plus jamais à ces horreurs.

4 commentaires:

marie a dit…

Je n'ai pas suivi cette affaire non plus. Je n'y comprends rien. Quel est le problème entre la Géorgie et l'Ossétie ??????

Denis Merlin a dit…

Apparemment, il s'agit d'une province de la Géorgie, peuplée de Russes qui veulent leur rattachement à la Russie. La Géorgie considère qu'il s'agit de son territoire.

Sami a dit…

Ce sont des Ossètes qui ont la nationalité russe et qui veulent, une fois pour toute, se débarrasser des Géorgiens pour se jeter dans les bras des Russes, qui, eux, abritent déjà les Ossètes du Nord. C'est comme ça. Compliqué.

Denis Merlin a dit…

Merci Sami de votre commentaire éclairant.