6.8.08

Lapidation ou "caillassage" à Bonifacio : un mort

Selon la presse, hier deux personnes âgées de treize et quatorze ans lapidaient les passants, lorsqu'une grosse pierre a frappé le crâne d'un bébé de huit mois. Le bébé est mort sur le coup dans les bras de sa mère. Les parents remontaient de la plage lorsque la lapidation s'est produite.

On va encore prendre ce mineurs pour des victimes, les plaindre et organiser pour eux à grands frais, des "mesures de protection" et de "liberté surveillée". Il seraient selon la presse "originaires de Bonifacio".

"Originaires" quel drôle d'adjectif ! "Originaire" définition : "Qui vient de, qui a pour origine." dit "le Trésor de la langue française", mais pourquoi dit-on "qu'ils viennent de" puisqu'ils y sont ? Seulement voilà, je trouve que la précision "originaires de Bonifacio" a des "relents" racistes. Pourquoi donc cette précision "originaire de Bonifacio", s'ils étaient "originaires" d'ailleurs, cela aurait-il une importance ?

Autre remarque les criminels sont poursuivis pour "coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner". Nos magistrats mentent : quand on "balance" une pierre de plusieurs kilogrammes, on sait qu'elle tuera.

D'ailleurs en Iran la lapidation est une forme de peine de MORT. Alors magistrat français un peu de retenue dans la defense des jeunes "originaires" de Bonifacio. Appliquez la loi, magistrats !

4 commentaires:

Marie a dit…

C'est l'horreur absolue. Et après on dira que les US sont violents ? Ici au moins on aurait écrit l'identité des voyous et on aurait montré leur photo. Si on ne protégeait pas autant les voyous en France, ils y regarderaient peut-être à deux fois avant de commettre leurs exactions et comme dans ce cas leurs crimes.

Martial a dit…

Vous avez demandé aux magistrats d'appliquer la loi. Il est vrai qu'en ce cas, il conviendrait qu'elle fût appliquée. Mais vous conviendrez que si la loi française (loi d'ailleurs que vous connaissez bien mieux que moi) était rigoureusement appliquée dans chaque cas, certaines affaires seraient traitées avec la plus grande injustice.

Cette objection est plus une question qu'une affirmation et je me permet d'attendre une réponse de votre part

Martial a dit…

Vous avez demandé aux magistrats d'appliquer la loi. Il est vrai qu'en ce cas, il conviendrait qu'elle fût appliquée. Mais vous conviendrez que si la loi française (loi d'ailleurs que vous connaissez bien mieux que moi) était rigoureusement appliquée dans chaque cas, certaines affaires seraient traitées avec la plus grande injustice.

Cette objection est plus une question qu'une affirmation et je me permet d'attendre une réponse de votre part

Denis Merlin a dit…

Cher Martial,

Les magistrats français m'ont spolié de mes droits patrimoniaux avec cynisme, ils m'ont privé de mon fils qui est actuellement élevé contre ma volonté par la secte lefebvriste et ont jugé ainsi parce que, selon eux, j'étais fou. Cela ce sont les raisons personnelles contre ces diffamateurs, complices de voleurs, violant les droits de l'homme, qui s'assoient sur la moralité et sur la loi.

Cela dit, qu'ils n'appliquent la loi n'est pas une nouvelle les quelques décisions judiciaires que j'ai commenté en font foi. Il faut dire que la corruption par trafic d'influence ou autre est monnaie courante dans les milieux judiciaires ("perte" de dossier par exemple dont j'ai aussi été victime)

En l'occurrence il est évident qu'innocenter, avant tout débat, d'assassinat des "adolescents" (qui sont en fait des criminels) qui lançaient des pierres de un kilogramme sur des passants (étaient-ils de leur religion ? auquel cas ce serait en outre un crime raciste) est une moquerie, il s'agit d'assassinat. Ici encore le manque de formation morale et intellectuelle de la magistrature éclate.

Quant à votre aimable objection elle soulève de bien graves questions. Valeurs et rapports de la loi positives et de la naturelle, rapports de la loi positive et de la justice , elles ne peuvent se traiter ainsi en quelques mots, cependant j'ai posté sur la question et j'ai conclu que la loi positive si, certes, pouvait dans, certains cas, être injuste, très souvent elle crée le droit et la justice (il y a lieu de distinguer civil et pénal et aussi les parties au procès). Il convient de respecter l'autorité et l'autorité de la loi pour rester juste, c'est vrai le plus souvent.

Mais cette question est subtile et ne peut être résolue qu'après lectures et méditations.

Dans l'affaire qui nous occupe aujourd'hui, même si je ne suis pas d'accord avec le procureur, il est juste que ces canailles soient en prison.

J'ai tenté de me connecter à votre blog, sans succès.