9.7.08

Selon certains évêques il faut apprendre l'islam (pour le christianisme, ce n'est pas urgent)

http://www.zenit.org/article-18384?l=frenchhttp://www.zenit.org/article-18384?l=french

Selon cette dépêche de zenit, un "séminaire" (sic) s'est tenu sous l'égide de la Commission des conférences épiscopales de la Communauté européenne (COMECE) dont on ne précise naturellement pas l'autorité dans l'Église puisqu'elle n'en a aucune.

Le séminaire a bien précisé que l'Europe était aussi musulmane, mais a fait des reproches et émis des ordres en direction de "l'Europe chrétienne", comprenne qui pourra.

Naturellement aucune mention, selon la dépêche qui fait silence sur la question, des droits de l'homme, de la liberté religieuse, des droits de la femme, mais d'aigres reproches en direction des chrétiens.

En effet les droits de l'homme, les droits de la femme, la liberté religieuse pourraient indisposer de nombreux musulmans, alors chut...

A l'issue de ce séminaire "la députée européenne danoise Margrete Auken a souligné la nécessité « d'écouter, d'apprendre et de transmettre afin de surmonter les incompréhensions », affirmant que le dialogue avec les religions intégré dans le Traité de Lisbonne est selon elle « une obligation en même temps qu'un privilège »

Curieux, la plupart des Français ne sont pas élevés dans la religion catholique qu'ils ne connaissent pas, des prêtres prêchent le mépris de l'Église, mais il n'y a rien de plus pressé que "d'écouter et d'apprendre" l'islam, c'est sous entendu mais évident. Ne nous étonnons pas de l'apostasie de nombreux chrétiens qui quittent l'Eglise vers l'islam. Quand les pasteurs se transforment en loups...

Drôle de COMECE.

2 commentaires:

Marie a dit…

Ce sont des idiots. C'est sûr qu'ils aimeraient bien que les chrétiens et les musulmans s'aiment. Mais il faudrait pour cela gommer les différences comme celles qui concernent le statut de la femme. Je n'ai pas du tout envie de régresser ni de voir régresser les membres féminins de ma famille (ni les autres).

Denis Merlin a dit…

Et à mon avis, ce n'est pas en étudiant le Coran, mais en approfondissant leur foi chrétienne que les chrétiens seront compréhensifs et tolérants.

Vous avez raison, ce n'est pas en régressant au VIIème siècle, mais en progressant dans le XXIème que l'on établira la paix.

Cette paix ne peut être fondée que sur le respect scrupuleux des droits de l'homme, qui est l'enseignement de l'Evangile (selon Benoît XVI, sauf erreur). Jésus commandant de ne pas faire de tort, mais encore de ne pas faire une simple peine sans raison :

Mth 28 X traduction Crampon du site jesusmarie.com

"10 Mais Jésus, s'en étant aperçu, leur dit : " Pourquoi faites-vous de la peine à cette femme? C'est une bonne action qu'elle a faite à mon égard."

Il faudrait donc que tous, chrétiens et musulmans, entrions dans le XXIème siècle, à la suite de Jésus, ou pour ne heurter personne, en pratiquant le respect et les droits de l'homme.