15.10.06

Arrêtons les dépenses militaires 1 118 milliarsds $

Mgr Tomasi condamne les excès de dépenses militaires

http://www.zenit.org

Le 9 octobre 2006, selon Zenith l’agence de presse du Saint Siège, Mgr Tomasi l’observateur du Vatican auprès des Nations Unies, http://www.zenit.org a fait observer que les dépenses militaires de par le monde s’élevaient à

A l’ONU, Mgr Tomasi a évoqué le transfert des dépenses militaires à l’aide humanitaire pour ces populations.

« J’ai voulu utiliser la confrontation avec la croissance des dépenses pour les armements pour affirmer : « Mettons dans la balance aussi les souffrances de cette humanité déracinée et voyons comment résoudre leur problème ». De 1996 à 2005, les dépenses militaires ont augmenté de 34 %, et l’on est arrivé l’an dernier à une dépense de 1.118 milliards de dollars, un chiffre incroyable que l’on a parfois du mal à imaginer. Alors que le budget annuel de l’UNHCR (1) est seulement d’un milliard de dollars. Nous devons donc voir où sont les priorités de la communauté internationale, comment chercher à faire grandir la conscience du devoir d’être plus solidaires avec les personnes qui souffrent. Nous devons tenir compte des exigences de la sécurité, mais pas de façon aussi déséquilibrée ».

En 2005 les dépenses militaires de par le monde entier se sont élevés à 1 118 000 000 000 $, un chiffre vertigineux, soit 1 118 fois plus que le chiffre consacré aux réfugiés.

Il serait temps de limiter ces dépenses folles et de les rediriger vers le développement d’activités pacifiques.

Commençons par renoncer non seulement à la prolifération de l’arme nucléaire, mais encore procédons à leur destruction définitive et à leur interdiction pour l’avenir. L’atome ne doit avoir d’utilisation que pacifique. Ce sera un premier pas.

Le texte du traité de non-prolifération de 1968 se trouve sous le lien suivant :

http://www.un.org/french/events/npt2005/npttreaty.html

(1) Haut Commissariat au Réfugiés des Nations Unis

3 commentaires:

Marie a dit…

Bien sûr, il a raison. Mais la décision ne peut pas être unilatérale. Or, elle ne peut être qu'unilatérale. On le voit bien avec les "discussions" avec l'Iran, avec la bombe de Corée du Nord, etc....

stella vidal a dit…

Denis c'est tellement vrai ce que vous dites, et, en même temps ça me paraît tellement irréalisable compte tenu des intérêts divergents de nombre de pays. Il y a aussi certainement à prendre en compte le manque de volonté de certains dirigeants de concéder quoi que ce soit au mépris de l'humanité.

Denis Merlin a dit…

Oui, je sais, Marie, pour ce qui est d e la "cuisine", je ne pourrais donner une direction, ou des idées précises.

Je crois que les diplomates sont capables de mettre sur pied des accords de désarmement et d'en assurer le respect.

Stella, c'est sûr que lorsqu'on voit de nouveaux pays avoir l'arme nucléaire ou tenter de l'avoir, c'est très inquiétant. Je crois cependant que le dialogue peut au moins être tenté.

Je suis frappé en constatant combien les dépenses militaires sont importantes et me paraissent être du gaspillage. La police elle est très utile, il faut qu'elle soit armée pour amener à la raison les forcenés et les autres. Des armes légères nécessairement légères pour la police.

Mais les armes militaires me font peur pour l'humanité et me font regretter que l'argent ne soit pas mieux employé.