26.4.08

"Chant et vie éternelle"

« Il y a une parenté mystérieuse et profonde entre musique et espérance, entre chant et vie éternelle » (citation d'une dépêche de zenit).

http://www.zenit.org/article-17825?l=french où l'on peut lire l'ensemble de la dépêche.

Benoît XVI a prononcé cette phrase après la fin du concert que la République italienne, en la personne de monsieur Giorgio Napolitano (président de la République et ancien communiste !) lui a offert pour les trois ans de son pontificat.

Voila une pensée que je n'avais jamais lu ni entendu. C'est du Benoît XVI et c'est toujours génial.

Ecoutez seulement, même l'humble chant des oiseaux, l'humble chant d'une chanson, c'est toujours d'espoir et d'amour que cela parle. Il existe une parenté mystérieuse entre chant et espoir, entre chant et amour : "celui qui aime, chante" aurait écrit saint Augustin.

1 commentaire:

michèle a dit…

Notre Paroisse : St Augustin !

Mais si je vénère Jean Paul II, je crains Benoït XVI.

Ne me demandez pas pourquoi ?