27.9.06

Notre pensée preuve de notre immortalité

J’aime réfléchir à la philosophie, aux questions philosphiques. Un de mes livres de chevet est « Constantes Philosophiques de l’Etre » de Gilson . En général, je ne comprends pas grand’chose aux questions qui se posent. Mais parfois, je trouve un passage que je comprends et qui me ravit.

Par exemple sur l’immortalité de l’âme :

[quote]"Si, comme l'assure Engels, c'est le cerveau qui pense, jamais effet ne fut plus dissemblable de sa cause, car le cerveau est un morceau de matière vivante et organisée, d'une certaine dimension et d'un certain poids, d'une structure connue et dont l'activité s'exerce à partir de centres localisables, alors que la pensée, telle que la décrit Plotin, n'offre aucun ces caractères de ce qui est corps dans l'espace."[/quote] (E. Gilson [i]"Constantes Philosophiques de l'Etre"[/i] éd. [i]Librairie Philosophique Vrin[/i] p. 159 et 160, 1983)

Nos pensées,( et nos prières sont aussi des pensées) sont une manifestation de notre âme. Pardon pour cette évidence, mais comme le dit l'épigraphe du livre de Gilson "[i]Tout cela n'a rien d'original. Mais on ne voit pas assez combien c'est important[/i]" (citation d'Edward Sapir, [i]Anthropologie[/i])

Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus dit qu'elle aussi pensait étant enfant :

[quote]"Un jour une de mes maîtresses de l’Abbaye me demanda ce que je faisais les jours de congé lorsque j’étais seule. Je lui répondis que j’allais derrière mon lit dans un espace vide qui s’y trouvait et qu’il m’était facile de fermer avec le rideau et que là " je pensais. " Mais à quoi pensez-vous ? me dit-elle. Je pense au bon Dieu, à la vie.. . à l’ÉTERNITÉ, enfin je pense !... La bonne religieuse rit beaucoup de moi, plus tard elle aimait à me rappeler le temps où je pensais, me demandant si je pensais encore... Je comprends maintenant que je faisais oraison sans le savoir et que déjà le Bon Dieu m’instruisait en secret."[/quote]

Du site jesusmarie.com

http://www.jesusmarie.com/therese_de_lisieux_manuscrits_autobiographiques.html

Ici elle semble dire que "[i]penser[/i]" et faire oraison, c'est-à-dire prier sont une seul et même chose, si l'on pense "à Dieu, à la vie... à l'Eternité" Penser à la vie, c'est prier. Il fallait oser le dire et notre docteur mystique l'a dit.

Note : Plotin est un philosophe grec né en Egypte au troisième siècle après Jésus-Christ et mort à Rome, fondateur d’une école néo-platonicienne. Je pense un jour transcrire la citation faite par Gilson

1 commentaire:

marie a dit…

Comme c'est joli. Je pense donc je su(rv)is. Est-ce que les animaux ont pour vous une forme de pensée? Je pense au chien de Saint Roch (patron de Montpellier comme vous le savez certainement). Le chien n'a-t-il été qu'un moyen de transmission de nourriture à Saint Roch qui avait la peste ?