24.9.06

Les fausses fenêtres de Monsieur Machelon

Les fausses fenêtres de la commission Machelon.

Afin de faire passer le financement par les fonds public des nouveaux cultes et notamment des cultes évangéliques et musulmans la commission Machelon tente de faire croire qu’il n’y a rien de nouveau dans ses propositions, que cela s’est toujours fait.

En réalité, ce qui s’est fait jusque là notamment la prise en charge de l’entretien des bâtiments du culte catholique, par exemple, c’est que les édifices avaient été construits par les dons des catholiques. La nationalisation de ces édifices, sans indemnité à la personne morale de l’Eglise, entraînait en contrepartie la prise en charge des frais de réparation, dont d’ailleurs l’Etat profitait par la conservation de son patrimoine.

De même lorsque « dans les années soixante pour faire face au besoin de construction de lieux de culte liés à l’arrivée des rapatriés d’Algérie, un système de prêts bonifiés de la Caisse des Dépôts et consignations au profit de l’AFINER (Association pour le financement des édifices religieux) permit de construire une quarantaine de lieux de culte catholiques, protestants et israélites » (p. 18 du rapport), cela est une mesure de justice en raison de l’expropriation sans indemnité des édifices religieux de ces religions par l’Algérie. On prend ainsi prétexte d’une mesure de justice pour indemniser des personnes morales qui avaient financé elles-mêmes les édifices du culte et en avaient été expropriées sans indemnité pour financer aujourd’hui ceux qui ont exproprié les cultes ! D’ailleurs le seul « cadeau » portait sur le montant des intérêts et non sur le capital. Ce n’était pas une subvention, alors que cela aurait pu l’être.

Tant de cynisme laisse pantois !

Car il n’est pas dans la tradition républicaine, ni même française de financer les cultes avec l’argent des membres des autres cultes, voire avec l’argent de ceux qui n’ont aucun culte. Si des mesures pareilles étaient prises nous ne serions plus dans un état de droit, assurant la justice.

1 commentaire:

marie a dit…

Effectivement, c'est incroyable. Mais ça n'a pas l'air de susciter beaucoup d'inquiétude chez les Français..... On leur fait penser à autre chose, on détourne leurs pensées des sujets qui importent vraiment. C'est ça la manipulation des masses :-))